Pourquoi les risques professionnels doivent être au centre des préoccupations de toutes les entreprises et les organisations ?



Au-delà de l’exigence de la réglementation sur la santé et la sécurité au travail qui incombe à toute entreprise de veiller à la protection de la santé et sécurité de ses salariés, et de prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses employés. Nous sommes tous concernés par les risques en tant que personne et salarié, et cela dès lors que nous allons au travail car pour une partie des travailleurs qui 



prennent leur véhicule pour se rendre à leur travail, ils rencontrent parfois des situations dangereuses, un risque de collision avec un autre véhicule ou un piéton qui peut mener à l’accident. Dans le milieu du travail, les interactions avec les collègues, clients, supérieurs engendrent parfois des tensions, du stress et donc des risques psychosociaux que l’entreprise doit évaluer et prévenir.


Un travailleur qui n’est pas à l’aise dans son travail pour diverses raisons (ex : des objectifs fixés élevés, charge de travail élevée, mauvaise organisation ou des mauvaises conditions de travail, forte polyvalence de la fonction…) peut avoir pour conséquences de diminuer sa vigilance sur les risques liés à son activité, voire d’être moins performant, ce qui peut également diminuer la qualité de son travail et donc générer un impact sur l’activité de l’entreprise.


Toute entreprise ou organisation a tout intérêt à prévenir les risques professionnels liés à son activité car leur non-maîtrise peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’aspect humain (arrêt de travail, blessures ou décès de travailleurs, conséquences psychologiques…), juridique (amende, arrêt temporaire de l’activité de l’entreprise par l’inspection du travail, risque de sanctions civile et pénale de l’employeur en cas de manquement de l’entreprise lors d’un accident du travail…), et financier (coût des arrêts de travail, accidents du travail, maladies professionnelles, réparation des dommages, amendes…).




Le lien entre « bien-être au travail », prévention des risques, conditions de travail et « performance » est par ailleurs fréquemment pressenti par les responsables d’entreprise. Selon une étude menée par l’INRS [1] sur la prévention et la performance d’entreprise en 2017,[2] « on observe généralement une corrélation positive entre le niveau de qualité de l’emploi [dans lequel interviennent les conditions de travail] et les performances de l’entreprise ». Pour 66 % des entreprises interrogées les dirigeants estiment que les actions en faveur de la santé et de la sécurité au travail améliorent les performances économiques de l’entreprise[3].